Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de serialmaquetteur
Articles récents

Modèle réduit... pas si réduit que ça!

15 Avril 2012 , Rédigé par serialmaquetteur Publié dans #locomotives et wagons 1-87ème

Hier soir,  je m'ennuyais ferme et l'envie m'a pris de faire rouler quelques locos sur les voies de la gare de Pommier.  En filmant avec mon mobile,  je me rappellé d'une vidéo vue sur Youtube montrant un autorail SNCF connu des amoureux du chemin de fer.  

Je n'en dis pas plus, voilà la 1ère vidéo:

 

 

Et la 2ème vidéo:

 

                   

Bon, certes, sur le modèle réduit au 1/87ème,  il n'y a pas un gros V12 de 800 chevaux qui réveillerait un mort !!  Ceci pour montrer que le modélisme peut atteindre des sommets de réalisme, mais qu'il subsistera toujours des petits "détails" qui montrent que ce ne sont que des maquettes...

Sur ce , bonne semaine à vous !

 

David, 15/04/12

Lire la suite

Chapelle romane en pierre

15 Septembre 2011 , Rédigé par serialmaquetteur Publié dans #mes maquettes églises et chapelles

         Maquette construite au 1/30ème entre septembre 2005 et avril 2006, cette derniére présente la particularité d'avoir été construite en pierre réelles!

P5220181 (Copier)


        Avant de commencer cette réalisation, j'avais déja effectué quelques essais avec 2-3 petites miniatures en pierres assemblées une à une, donnant des résultats concluants. Mais ce n'est finalement que plusieurs années après que je me sentis capable d'entamer un projet similaire, mais à une échelle et des proportions plus grandes. Avant même de le mener à son terme, ce n'était pas forcément gagné d'avance...

 

 

       Les principales difficultées furent surtout de monter les murs aussi droit que possible, bien que m'étant pourtant aidé de gabarits en carton et bois. J'ai du, malgré tout rectifier à plusieures reprises l'aplomb à certains endroits des murs.

 

 
 

      Pour l'architecture romane de cette chapelle miniature, je me suis inspiré principalement du choeur de l'église Notre Dame dans le hameau de Pringé, à Luché-Pringé (Sarthe-72). Celui-ci datant du 11ème siècle.

 

 

       Dès le début, j'ai voulu qu'elle bénéficie d'un éclairage de nuit mettant en valeur son architecture. pour cela, 8 spots sont disposés autant à l'intérieur qu'à l'extérieur et ont été fabriqués par mes soins.

        J'ai utilisé le Tuffeau pour les pierres de tailles et qui sont assemblées à la colle à bois avec des bandes de balsa intercalées pour faire les joints ensuite (voir article "écorché de chateau"). Les petits moellons sont quand à eux, fait à partir de pierres récupérées dans les environs de ma commune, notamment du grès Roussard qu'on retrouve dans beaucoup d'édifices enciens de la Sarthe. Le tout est maconné et rempli au milieu avec du map (colle à placoplatre).
        Le sol pavé de l'intérieur est obtenu par des briquettes de terre cuite récupérées d'une maquette en kit jamais construite. Du sable (du balast pour train miniature) a été collé pour constituer le sol extérieur.
        La plaque de base est en aggloméré de 12mm d'épaisseur, renforcée par des bandes de contre-plaqué de 5 et 10mm. Ce qui permet de dégager de la place en dessous pour le cablage électrique nécéssaire à l'éclairage.
        Enfin, une moulure en chêne habille les chants de cette base ainsi formée.

 

P5220184 (Copier)
P5220192 (Copier)
P5220185 (Copier)

        Pour une 1ère expérience, un coup d'essais transformé un coup de maitre...

> Voir l'album photos

                                                                                David, 05/04/08, modifié le 15/09/11

Lire la suite

Moulin-cavier angevin

14 Juillet 2011 , Rédigé par serialmaquetteur Publié dans #mes maquettes constructions diverses

  Cette maquette à l'échelle 1/120ème fut construite en novembre - décembre 2001, et reproduisant un moulin à vent tel qu'on en rencontre en Anjou.

 

P3260503 (Copier)

 

P5180161

Moulin de La Herpinière à Turquant (Maine & Loire)

 

  En effet, cette région a vu s'ériger à partir du Moyen-Age de bien étranges moulins, qu'on ne retrouve pas ailleurs en France: Le moulin cavier!   

 

P2270335 (Copier)

  Moulin du Val Hulin, dominant les habitations troglodytiques du val de Loire (Maine & Loire)

 

Par rapport au classique moulin-tour, le cavier se compose de plusieurs parties très disinctes:  D'abord, il y a la hucherolle, cabine en bois abritant les engrenages de renvoi du mouvement des ailes. Cette dernière est orientable sur 360 degrés, en fonction du sens des vents. Supportant la hucherolle, la tour conique en pierre de taille est traversée par un pivot en bois reliant le mécanisme de la hucherolle aux meules.  Celles-ci se situent dans la partie souterraine du moulin; la cave.   Celle-ci est parfois creusée carrément dans le rocher!

Si vous voulez en savoir +, allez sur la fiche Wikipédia

 

P7200025

Moulin des Aigremonts à Bléré (Indre & Loire)

 

P3260506 (Copier)

 

Inutile de chercher sur une carte, ce moulin n'existe pas!   Pour créer cette maquette, je me suis inspiré de sites réels en Anjou et en Touraine, comme ceux montrés en photos plus haut.

 

P3260509 (Copier)

 

P3260510 (Copier)

 

Les murs sont construits en balsa et contreplaqué, puis peints couleur pierre blanche et les joints gravés ensuite au cutter.

La hucherolle est faite en balsa et carton.  Les ailes sont faites en chêne pour le pivot, et en allumettes de barbecue pour les verges.  De la corde à piano a servis à faire les barreaux.  Sur ces derniers, j'ai voulu évoquer les voiles en utilisant du papier blanc, bien qu'ayant voulu au départ utiliser du papier mouchoir jetable.
Les herbes sont obtenues avec du flocage fibre vert collé à la colle blanche à bois.

 

P3260511 (Copier)

 

P3260512 (Copier)

 

P3260513 (Copier)

 

Pour faire tourner les ailes,  j'ai imaginé un système plutôt original, en utilisant des pièces et engrenages Lego   Un moteur électrique de la même marque est actionné grâce un petit transfo à l'extérieur de la maquette.

 

P3260515 (Copier)

 

  Comme vous aviez pu voir à travers quelques articles au printemps, cette maquette a bénéficié d'un bon lifting.  Et elle en avait bien besoin, car son état s'était dégradé au fil des années...   La photo ci-dessous montre son aspect lorsqu'elle fut terminée en 2001.

 

2001(1)

 

2 sites intéressants sur les moulins:

www.moulins-a-vent.net

lezart.free.fr/moulin5.htm

 

David, 14/07/11

Lire la suite

Restauration de maquette - épisode 4

12 Mai 2011 , Rédigé par serialmaquetteur Publié dans #en live de mon atelier

  ( Suite des épisodes 1, 2 & 3 )

 

P3150395 (Copier)

  Après avoir collé les chants-plat en chêne, j'ai retourné la maquette, afin de m'attaquer à la partie électrique.

 

P3150400 (Copier)

  J'ai installé une prise jack (conçu pour l'audio) pour brancher un transformateur électrique.

 

P3150402 (Copier)

  La prise est positionnée de manière la moins inésthétique possible.

 

P3170404 (Copier)

  La bordure en chants-plat est enfin vernie.

 

P3200500 (Copier)

  La dernière opération consiste à refaire les surfaces herbeuses de la maquette.  Tout d'abord, j'étale une grasse couche de colle à bois.

 

P3200501 (Copier)

  Ensuite, j'applique le flocage fibre qui donnera naissance à une nouvelle pelouse.  Il faut compter plusieures heures pour un séchage complet.

 

P3260503 (Copier)

Et voilà enfin le résultat final !!    Cette maquette pourra être admirée des visiteurs lors de mes prochaines expos.

Un prochain article en fera une présentation détaillée et tout en photos.

 

>> Episodes 1 - 2 - 3 <<

 

David, 12/05/11

Lire la suite

Restauration de maquette - épisode 3

9 Mai 2011 , Rédigé par serialmaquetteur Publié dans #en live de mon atelier

( Suite des épisodes 1 & 2 )

 

P3060377 (Copier)

  Maintenant que les ailes sont construites et peintes, il faut doter ces dernières de toiles.  C'est un dispositif assez courant jusqu'au 19ème siècle, avant l'apparition du système dit "Berton".  Ces toiles étaient attachées à plat sur les barreaux, permettant aux ailes de tourner au moindre coup de vent. 

-->> Voir cette page web pour de plus claires explications

Après un 1er essai infructueux avec du mouchoir jetable, j'ai décidé de me rabattre sur du papier blanc standard.

 

P3080378 (Copier)

  Découpage de bandes d'environ 8 mm de largeur.

 

P3080379 (Copier)

  Et collage à la Superglue sur les ailes.

 

P3080380 (Copier)

 

P3080381 (Copier)

  A noter que le collage s'est effectué seulement sur les barreaux d'extrémité.

 

P3090384 (Copier)

  Mise en place sur la hucherole, en assemblant les engrenages Lego. Ces derniers sont un poil lubrifiés avec de l'huile moteur.

 

P3130392 (Copier)

  La toiture est remise en place.

 

P3130393 (Copier)

  Un petit coup de peinture lui redonne un aspect plus convenable.

 

P3120388 (Copier)

  A présent, la base de la maquette va être habillée avec du chant-plat en chêne (d'Amérique, pour préciser... ), que je débite à la scie à onglet.

P3130391 (Copier)

  Puis assemblage à la colle à bois, avec l'aide de serre-joints.

 

A suivre...

 

>> Episodes 1 - 2 <<

 

David, 09/05/11

Lire la suite

Restauration de maquette - épisode 2

1 Mai 2011 , Rédigé par serialmaquetteur Publié dans #en live de mon atelier

(Suite de l'épisode 1)

 

P2260194 (Copier)

  Pour réaliser les ailes, j'ai besoin de grosses allumettes de barbecue et de corde à piano.

 

P2260195 (Copier)

Je taille les allumettes en tronçons de 65 mm, et arrondis à un bout afin de pouvoir être fixées sur le pivot. 

 

P2260201 (Copier)

  Des petits morceaux de corde à piano serviront à solidifier encore plus l'assemblage des ailes.

 

P2260197 (Copier)

 

P2260198 (Copier)

Montage à blanc. 

 

P2260200 (Copier)

Et numérotation de chaque élément. 

 

P2280203 (Copier)

A l'aide de la corde à piano restante, je confectionne les barreaux servant à maintenir les toiles à plat sur les ailes.

 

P2280206 (Copier)

Il ne reste plus qu'à assembler !  

 

P2280207 (Copier)

  Le collage s'effectue à la Superglue.

 

P3020208 (Copier)

 

P3060210 (Copier)

Enfin, une peinture adaptée donnera un espect un peu plus réaliste à l'ensemble.

 

A suivre...

 

>> Episode 1 <<

 

David, 01/05/11

Lire la suite

Restauration de maquette - épisode 1

30 Avril 2011 , Rédigé par serialmaquetteur Publié dans #en live de mon atelier

  En mars dernier, je me suis lancé dans la remise en état d'une petite maquette construite il y a presque 10 ans, mais dont les ailes se sont abîmées avec les années.  Ca faisait 2 ou 3 ans la pauvre prenait la poussière sur le haut d'une étagère !    C'est pour cette raison que je ne l'avais pas encore présentée sur ce blog.

Les 2 photos ci-dessous montrent la maquette terminée fin 2001.

 

2001(1)

  Bon, faut avouer que je ne m'étais pas cassé la tête avec les ailes...   confectionnées en balsa, elles ne sont pas restées bien longtemps intactes.   Par contre, elles pouvaient tourner grâce à un petit moteur électrique Lego logé sous la terrasse en herbe.

 

2001 (3)

 

P2170181 (Copier)

  Mars 2011, l'heure de la reprise en main a sonné !

P2170182 (Copier)

  3 des ailes du moulin, la 4ème étant perdue depuis longtemps...

 

P2170184 (Copier)

  Le pivot a été lui aussi réalisé en balsa,  donc victime de sa fragilité.

 

P2170185 (Copier)

Les engreanages Lego servant à actionner les aîles. 

 

P2170187 (Copier)

 

P2200190 (Copier)

Après avoir tout démonté le mécanisme,  je refais un nouveau pivot, toujours à partir d'une pièce Lego.  Le bout a été aminci pour pouvoir insérer ensuite la partie en bois.

 

P2210191 (Copier)

Justement, ce pivot en bois est taillé cette fois-ci dans du chêne, gage d'une meilleure solidité. 

 

P2210193 (Copier)

  Et collé avec la pièce Lego.

 

P2260196 (Copier)

  Sur ce pivot, sont percé les trous destinés à acceuillir les futures ailes.

 

A suivre...

 

David, 01/05/11

Lire la suite

Gare de Pommier

23 Septembre 2010 , Rédigé par serialmaquetteur Publié dans #mes maquettes trains miniatures


Découvrez Richard Anthony!


Je vous présente le grand diorama ferroviaire commencé depuis fin 2004, et représentant à l'échelle HO (1/87ème) une petite gare d'arrêt dans son écrin de campagne et de verdure.

 

P8100242 [Résolution de l'écran]Un Picasso en provenance de La Flèche s'arrête pour quelqLa petite gare de Pommier a gardé sa physionomie d'origine

C'est suite à la réalisation du diorama du passage à niveau que j'entrepris ce projet plus ambitieux, bien que l'idée d'une gare en miniature me trottait dans la tête depuis un moment déjà. Ceci est dû également à mon goût pour l'exploration des voies ferrées et surtout "l'archéologie ferroviaire".

La protection du passage à niveau est encore assurée parLe train MV 2365 en provenance du Mans assure la désserte
J'ai voulu reproduire une petite gare d'arrêt typique du sud-Sarthe avec son annexe en bois accolé à la maisonnette de passage à niveau et la petite halle à marchandises. On retrouve bon nombre de ces instalations sur plusieurs lignes secondaires construites par la compagnie du Paris-Orléans vers les années 1870 dans le sud-Sarthe, dont la ligne La Suze-La Flèche qui est actuellement désaffectée.
J'ai également construis un passage supérieur à tablier métalique permettant à la voie d'emjamber un chemin.

 

P5170253--1024x768-.jpg

Dans les années 2000, un des rares TER qui s'arrête encor


Et puis le nom de cette gare qui fleure bon la France profonde n'est autre que le nom de jeune fille de ma mère qui a connu dans sa jeunesse la gare de son village (similaire à celle de la maquette) encore en activité avec les trains à vapeur, etc... C'est ma façon à moi de lui faire un clin d'oeil et de lui rendre un hommage. Merci Maman.
Enfin pour les mêmes raisons, l'époque de reproduction se situe entre la fin des années 40 et la fin des années 60 (dans le monde des trains miniatures, cela correspond à l'époque 3), même si le moderne autorail X73500 de la SNCF amène une touche d'anachronisme! (photo ci-dessus).


Il y a 2 ans, Delphine, une amie bloggeuse (et écrivain public) rêvait en regardant les photos déjà en ligne sur le blog à cette époque.  Poussée par son inspiration, elle a écrit un réçit inspiré de l'ambiance champêtre et nostalgique de ma petite gare.

Voilà ce qu'elle dit de cette dernière:

“  Qu'elle est belle cette Gare de Pommier, encore plus belle que si elle était vraie !

Ce petit monde parfaitement créé par David ne pouvait que m’inspirer : j’ai voulu faire vivre les personnages de la maquette, comme lorsque nous étions enfants et que nous sachions si bien nous inventer des tas d’histoires à partir de nos miniatures !

Ce texte est un jeu d’enfant, voilà !

Et la maquette est devenue plus qu’une maquette : un monde en soi, bien vivant. Ce monde-là, nostalgique d’une autre époque, incarné par le vieux Martin, ses souvenirs, et son amour pour sa Louise chérie.

Le regard du vieux Martin, c’est aussi le regard d’un homme sur une époque désormais révolue, très rapidement chassée par notre folle modernité.

La Gare de Pommier ressemble à une carte postale en noir et en blanc, une photographie sépia d’une vie passée que seuls nos anciens se remémorent à présent, une douce pause dans le terrible vertige actuel.

 

Retrouvailles de Louise et Martin [Résolution de l'écran]

Louise et Martin, les personnages crées par Delphine pour donner vie à cette gare au 1/87ème.

 

Pour lire le réçit, allez sur son blog à la rubrique "Gare de Pommier".


 

Un couvert à primeurs est stationné contre la halle march

Plus moderne et plus plus bruyant, une locomotive Diesel BB

La halle marchandise connait encore une petite activité [R

La fourgonnette de Mr Loiset attend de se faire charger sa


Les batiments et infrastructures sont construits en balsa et carton et peint avec des peintures acrilyques. Seules les toitures d'ardoises furent achetées dans le commerce sous forme de plaques à découper.
La voie est de marque Peco au code 75 (hauteur de rail), peint et patiné et les leviers d'aiguilles viennent de chez Haxo-modèle.
Les différents accessoires (panneau signalisation, personnages, etc...) ont été dénichés dans le commerce.
Certains éléments comme les poteaux télegraphiques ou les clôtures des champs sont faits maison avec des pics à brochette et des brindilles.
La végétation est exclusivement confectionnée avec des produits de décor du commerce comme le flocage vert, les tapis floqués ou des brins de zeeschuim (plante nordique séchée pour faire des arbres)
Enfin les caissons de base sont construits en contreplaqué et bois et les reliefs sont obtenus avec des morceaux de polystyrène extrudé recouverts d'enduit de rebouchage. Par dessous, se trouve tout le cablage électrique nécéssaire au bon fonctionnement des trains miniatures. La partie "gare" mesure 150 sur 50 cm, la partie "courbe et pont" 120 sur 50 cm et la 3ème partie actuellement en contruction mesure également 120 sur 50 cm.

 

affrayé par le bruit du convois, cet âne refuse d'avancer

Croisement de l'EP de la briquetterie et d'un chemin de cam

la briquetterie semble en sommeil...


plan de la gare

P9230269 [Résolution de l'écran]P8100237 [Résolution de l'écran]
Actuellement l'ensemble n'est toujours pas terminé et le module 3 est actuellement en construction, comme vous pouvez le voir sur les clichés ci-dessus.  J'espère achever le décor au début de l'année prochaine, sauf imprévu.  Faudra aussi que le fond de décor soit mis en place et fabriquer des coulisses...   Bref, y a encore du boulot

Mais bien évidement, vous pourrez suivre l'évolution au fil des semaines par le biais de la rubrique En Live de Mon Atelier

 

A noter que le magazine Locorevue a consacré un article à la maquette dans son numéro 759 d'octobre 2010

Albums photos:

> L'ensemble de la maquette

> Photos parues dans Locorevue

> Construction 1ère partie

> Construction 2ème partie

> Construction 3ème partie



photosmaquettes-067.JPG  

 

David, 17/07/08 - mis à jour le 23/09/10

Lire la suite

Locorevue publie Pommier!

19 Septembre 2010 , Rédigé par serialmaquetteur Publié dans #actus-news

locorevue-pommier-1

© LR Presse - Locorevue

 

J'ai une bonne nouvelle à vous annoncer !  

En effet, la Gare de Pommier a l'honneur de paraître dans les pages du magazine mensuel Locorevue, ce dernier étant spécialisé dans l'univers du train miniature.

Ce magazine organise chaque mois un concours permanent, où les lecteurs peuvent proposer des photos et un texte de présentation de leurs réalisations perso.   L'idée me trottait depuis quelques années, mais il me fallait achever au préalable les modules 1 et 2 afin d'avoir quelques choses de convenable à présenter.

L'article sera visible dans le numéro 759 d'octobre qui paraîtra dans les kiosques la semaine prochaine.

Pour ne pas pénaliser la revue, je ne vous montre que les 2 premières pages de l'article qui en compte 6.

Si vous voulez le feuilleter et l'acheter en ligne, allez sur le site Zinio.com

 

> Forum Locorevue

 

David, 19/09/10

Lire la suite

Ecorché de château

12 Juin 2010 , Rédigé par serialmaquetteur Publié dans #mes maquettes constructions diverses

"        Nouvelle version de l'article publié en 2008, avec des photos récentes

 

Maquette construite entre octobre 2007 et juin 2008, elle présente la particularité (comme la Chapelle romane) d'être constituée que de petites pierres de Tuffeau taillées et assemblées une à une. L'échelle est le 1/30ème.


P5220193 [Résolution de l'écran]

 

P5220194 [Résolution de l'écran]


Le projet d'origine ne prévoyait qu'un simple mur avec la fenêtre à menaux et son embrasure à coussièges dans le style 15ème siècle, difficile de faire plus simple! Mais très vite, je rajouta un autre bout de mur en retour d'angle, et puis comme cela ne me suffisait pas, un plancher à poutre apparentes fit son appartion suivie par la suite d'une lucarne avec sa charpente... 
Je reconnais vouloir toujours rajouter des choses non prévues à l'origine c'est mon plus gros défaut pendant la construction d'une maquette!

 

P5220196 [Résolution de l'écran]

 

P5220198 [Résolution de l'écran]

 

 

P5220199 [Résolution de l'écran]
Pour la fenêtre à menaux et son embrasure à coussièges, je me suis inspiré de divers châteaux tels que Montsoreau ou Baugé par ex. et idem pour la lucarne en pierre.
Les chateaux renaissances ( Azay-le-Rideau par ex.) m'ont inspirés pour le plancher à poutres apparentes, dit "à la française" et pour la charpente à chevrons portant ferme.

 

P5220202 [Résolution de l'écran]


P5220200 [Résolution de l'écran]

P5220213 [Résolution de l'écran]

 


L'ssentiel des murs sont évidement constitués de petites pierres de Tuffeau taillées une à une pour l'extérieur et de pierres diverses traitées en moellons pour les faces intérieures. Le remplissage s'est fait au fur et à mesure avec du map associé à des morceaux de grillage fin, de sorte à faire un genre de "béton armé", gage de solidité et de fixation solide sur la base en aggloméré.
Le plancher et la charpente sont en chêne, récupéré dans les "chutes" de sciage de mon père. Le volligeage est en chataîgnier, comme en réalité ça se fait.
Les sols pavés sont obtenus avec des briquettes récupérées d'une maquette achetée en kit et jamais construite!
Le sol extérieur gravillonné  est fait avec du balast pour train miniature au 1/87ème et fixé à la colle blanche à bois.
Enfin un éclairage constitué de LEDs drape la maquette d'une lumière blanche mettant en valeur son architecture 15ème siècle miniature.  

P5220209 [Résolution de l'écran]

 

P5220211 [Résolution de l'écran]

 

P5220205 [Résolution de l'écran]

 

P5220207 [Résolution de l'écran]


Actuellement, la couverture d'ardoise prévue d'origine n'est pas encore posée et ne le sera probablement que dans quelques années, en éspérant plus de motivation!
Et cet article sera donc suceptible d'être modifié ultérieurement

> Voir l'album photos
> Voir les épisodes de la construction

                                                                   David, 02/07/08, modifié le 12/06/10

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>