Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de serialmaquetteur

Gare de Pommier

23 Septembre 2010 , Rédigé par serialmaquetteur Publié dans #mes maquettes trains miniatures


Découvrez Richard Anthony!


Je vous présente le grand diorama ferroviaire commencé depuis fin 2004, et représentant à l'échelle HO (1/87ème) une petite gare d'arrêt dans son écrin de campagne et de verdure.

 

P8100242 [Résolution de l'écran]Un Picasso en provenance de La Flèche s'arrête pour quelqLa petite gare de Pommier a gardé sa physionomie d'origine

C'est suite à la réalisation du diorama du passage à niveau que j'entrepris ce projet plus ambitieux, bien que l'idée d'une gare en miniature me trottait dans la tête depuis un moment déjà. Ceci est dû également à mon goût pour l'exploration des voies ferrées et surtout "l'archéologie ferroviaire".

La protection du passage à niveau est encore assurée parLe train MV 2365 en provenance du Mans assure la désserte
J'ai voulu reproduire une petite gare d'arrêt typique du sud-Sarthe avec son annexe en bois accolé à la maisonnette de passage à niveau et la petite halle à marchandises. On retrouve bon nombre de ces instalations sur plusieurs lignes secondaires construites par la compagnie du Paris-Orléans vers les années 1870 dans le sud-Sarthe, dont la ligne La Suze-La Flèche qui est actuellement désaffectée.
J'ai également construis un passage supérieur à tablier métalique permettant à la voie d'emjamber un chemin.

 

P5170253--1024x768-.jpg

Dans les années 2000, un des rares TER qui s'arrête encor


Et puis le nom de cette gare qui fleure bon la France profonde n'est autre que le nom de jeune fille de ma mère qui a connu dans sa jeunesse la gare de son village (similaire à celle de la maquette) encore en activité avec les trains à vapeur, etc... C'est ma façon à moi de lui faire un clin d'oeil et de lui rendre un hommage. Merci Maman.
Enfin pour les mêmes raisons, l'époque de reproduction se situe entre la fin des années 40 et la fin des années 60 (dans le monde des trains miniatures, cela correspond à l'époque 3), même si le moderne autorail X73500 de la SNCF amène une touche d'anachronisme! (photo ci-dessus).


Il y a 2 ans, Delphine, une amie bloggeuse (et écrivain public) rêvait en regardant les photos déjà en ligne sur le blog à cette époque.  Poussée par son inspiration, elle a écrit un réçit inspiré de l'ambiance champêtre et nostalgique de ma petite gare.

Voilà ce qu'elle dit de cette dernière:

“  Qu'elle est belle cette Gare de Pommier, encore plus belle que si elle était vraie !

Ce petit monde parfaitement créé par David ne pouvait que m’inspirer : j’ai voulu faire vivre les personnages de la maquette, comme lorsque nous étions enfants et que nous sachions si bien nous inventer des tas d’histoires à partir de nos miniatures !

Ce texte est un jeu d’enfant, voilà !

Et la maquette est devenue plus qu’une maquette : un monde en soi, bien vivant. Ce monde-là, nostalgique d’une autre époque, incarné par le vieux Martin, ses souvenirs, et son amour pour sa Louise chérie.

Le regard du vieux Martin, c’est aussi le regard d’un homme sur une époque désormais révolue, très rapidement chassée par notre folle modernité.

La Gare de Pommier ressemble à une carte postale en noir et en blanc, une photographie sépia d’une vie passée que seuls nos anciens se remémorent à présent, une douce pause dans le terrible vertige actuel.

 

Retrouvailles de Louise et Martin [Résolution de l'écran]

Louise et Martin, les personnages crées par Delphine pour donner vie à cette gare au 1/87ème.

 

Pour lire le réçit, allez sur son blog à la rubrique "Gare de Pommier".


 

Un couvert à primeurs est stationné contre la halle march

Plus moderne et plus plus bruyant, une locomotive Diesel BB

La halle marchandise connait encore une petite activité [R

La fourgonnette de Mr Loiset attend de se faire charger sa


Les batiments et infrastructures sont construits en balsa et carton et peint avec des peintures acrilyques. Seules les toitures d'ardoises furent achetées dans le commerce sous forme de plaques à découper.
La voie est de marque Peco au code 75 (hauteur de rail), peint et patiné et les leviers d'aiguilles viennent de chez Haxo-modèle.
Les différents accessoires (panneau signalisation, personnages, etc...) ont été dénichés dans le commerce.
Certains éléments comme les poteaux télegraphiques ou les clôtures des champs sont faits maison avec des pics à brochette et des brindilles.
La végétation est exclusivement confectionnée avec des produits de décor du commerce comme le flocage vert, les tapis floqués ou des brins de zeeschuim (plante nordique séchée pour faire des arbres)
Enfin les caissons de base sont construits en contreplaqué et bois et les reliefs sont obtenus avec des morceaux de polystyrène extrudé recouverts d'enduit de rebouchage. Par dessous, se trouve tout le cablage électrique nécéssaire au bon fonctionnement des trains miniatures. La partie "gare" mesure 150 sur 50 cm, la partie "courbe et pont" 120 sur 50 cm et la 3ème partie actuellement en contruction mesure également 120 sur 50 cm.

 

affrayé par le bruit du convois, cet âne refuse d'avancer

Croisement de l'EP de la briquetterie et d'un chemin de cam

la briquetterie semble en sommeil...


plan de la gare

P9230269 [Résolution de l'écran]P8100237 [Résolution de l'écran]
Actuellement l'ensemble n'est toujours pas terminé et le module 3 est actuellement en construction, comme vous pouvez le voir sur les clichés ci-dessus.  J'espère achever le décor au début de l'année prochaine, sauf imprévu.  Faudra aussi que le fond de décor soit mis en place et fabriquer des coulisses...   Bref, y a encore du boulot

Mais bien évidement, vous pourrez suivre l'évolution au fil des semaines par le biais de la rubrique En Live de Mon Atelier

 

A noter que le magazine Locorevue a consacré un article à la maquette dans son numéro 759 d'octobre 2010

Albums photos:

> L'ensemble de la maquette

> Photos parues dans Locorevue

> Construction 1ère partie

> Construction 2ème partie

> Construction 3ème partie



photosmaquettes-067.JPG  

 

David, 17/07/08 - mis à jour le 23/09/10

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E

J'ai passé une très agréable journée en navigant sur tes pages, dont tes diaporamas qui auraient sans aucun doute mérité une vidéo plus didacticielle. Les
photos sont superbes, mais quelques explications techniques auraient été les bienvenues pour agrémenter ces centaines de photos.

Coup de chapeau à Delphine pour son texte (mais qui mériterait d'être mieux hyperlié pour accéder facilement aux épisodes) qui donne une âme à ce "petit bout" de réseau très
réussi. 

Un réseau sobre, dépouillé mais tout en finesse.

Quel a été le coût de cette oeuvre sachant que les deux contraintes d'un ferrovipathe sont le budget et la surface ?

merci pour ce moment d'évasion en toute simplicité.

Emmanuel 
Répondre
S


Merci pour ta visite Emmanuel.   Le coût total n'a jamais vraiment été chiffré, mais si j'inclue l'achat des wagons et autres motrices,  on
est peut être pas loin des 1000, voire 1500 euros.  Il faut bien se dire cette somme est étalée sur 7 ans, car la construction du réseau  a commencé fin 2004.  Donc un petit réseau
comme celui-là reste raisonnable en budget et surface



S

Très beau réseau félicitation, j'aime bien le tracé et le matériel roulant.


Je débute dans le modélisme et tu peux le constater sur l'adresse suivante.


http://parisaintlazare-miniature.over-blog.com/


Merci
Répondre
S


Merci de ta visite Sebastien!   Dès que j'aurais un peu de temps,  j'irais voir ton blog



B


très joli ! j'ai beaucoup aimé votre reportage sur les anciennes gare de votre région, je suis nostalgique de ce temps !



Répondre
S


Merci Bertrand! 



M


Ravie d'avoir fait ta connaissance à Jupilles. J'admire tes maquettes. Je me suis inscrite à ta new's. Je vais aller voir maintenant le blog photo.


Bonne semaine


Martine : Http://www.cergyrama.com


Eglantine : http://quaidesrimes.over-blog.com


 



Répondre
S


Ravi Martine, d'avoir fait aussi ta connaissance à Jupilles    Bon
depuis un moment, j'étais un peu largué niveau blog, donc pas pu répondre plus tôt aux commentaires, milles excuses !   J'essaierais de faire un tour sur tes blog, promis.



L


Bonjour David,


D'abord, Bravo pour ce travail ! Et puis ces lieux, cela me rappelle toute ma jeunesse, Malicornais de naissance et dingue de modélisme ferroviaire, ou je voyais passer les trains en gare de
Malicorne, j'ai attrapé le virus!.....


Belle ambiance restituée ! continuez !!



Répondre
S


Merci de votre visite Laurent !